À consommer avec modération !

L’énergie produite à partir de biomasse n’est pas automatiquement « bio » !
Lors de la production d’énergie à partir de biomasse, des plantes spécialement plantées à cet usage ou des déchets animaux et végétaux (lisier, bois, maïs, colza, paille, blé, herbe, déchets résiduels etc.) sont soit brûlés directement soit fermentés pour former des gaz inflammables et alimenter un réseau en gaz.
Dans le domaine du transport, des matières premières végétales sont utilisées pour remplacer des carburants traditionnels tels que le gasoil ou l’essence.
Au sein de l’UE, la production d’énergie à partir de biomasse est la source d’énergie renouvelable la plus utilisée. En 2014, 8,0 % de l’énergie consommée au niveau européen, et 3,9% au Luxembourg, est issue de cette source d’énergie.
La culture de plantes énergétiques fait de plus en plus concurrence à la production alimentaire. La production de biomasse a des conséquences considérables sur l’environnement et entraîne souvent des conflits sociaux dans les régions productrices. Pour la production de biomasse, des écosystèmes sont souvent détruits, notamment à cause de la déforestation.  Une production énergétique durable à partir de biomasse est donc uniquement possible de manière limitée.