Les grecs de l’antiquité s’en servaient déjà

Saviez-vous que la production d’énergie à partir de l’eau est une idée vieille comme le monde ? Il y a plus de 2000 ans, les grecs utilisaient déjà l’énergie hydraulique pour moudre le grain.
Les centrales hydrauliques ne peuvent pas être installées n’importe où, mais seulement là où le débit est suffisamment élevé pour entraîner des turbines. Pour cela, il faut une certaine pente et une certaine masse d’eau. L’eau entraîne des roues de turbines, qui elles-mêmes entraînent des générateurs, qui produisent de l’électricité.
En 2014 au sein de l’UE, 2,0 % de l’énergie a été produite à partir de centrales hydrauliques. Au Luxembourg, ce chiffre est de 0,2 %.
L’un des avantages des centrales hydrauliques est qu’elles produisent de l’électricité à un niveau relativement constant. De plus, le rendement énergétique des centrales hydrauliques est indépendant de l’heure du jour, contrairement à la production d’énergie à partir de cellules solaires.
Cependant, les grandes centrales hydrauliques peuvent avoir un impact lourd sur l’environnement et l’homme. À l’échelle mondiale, de gigantesques projets de barrages détruisent les écosystèmes de fleuves, et les riverains sont souvent déplacés et se voient donc obligés de quitter leur lieu de résidence.