Vous aimez jeter l’argent par les fenêtres ?

Non ? Ceux qui régissent la politique énergétique européenne oui !
Plus de la moitié de la consommation énergétique globale en Europe est importée, notamment de régions en crise : 90 % du pétrole, 66 % du gaz naturel, 42 % du charbon et  40 % des combustibles nucléaires. Tout cela n’est bien entendu pas gratuit : ces imports nous coûtent quotidiennement plus d’un milliard d’euros !
Les énergies renouvelables permettent de ne pas dépendre du pétrole, du gaz, du charbon et de l’énergie atomique. L’énergie solaire et éolienne est gratuite, mis à part les coûts d’investissement des installations. Et grâce aux énergies renouvelables, des emplois locaux et régionaux sont créés chaque jour.
L’actuelle étude Energy [R]evolution2 de Greenpeace part du principe qu’en 2030, jusqu’à 48 millions d’emplois peuvent être créés au niveau mondial dans le domaine des énergies renouvelables. Dans le même temps, les dépenses pour les combustibles fossiles baisseraient, entraînant ainsi des économies qui se chiffrent en milliards.


non autorisée à publier une réponse